• Las Vegas, CES 2014 : quels enjeux sociétaux derrière les avancées numériques ?

    Si cette semaine, de nombreux articles se firent l’écho d’avancées numériques présentes au CES de Las Vegas, que dire de la pertinence des artefacts proposés en regard des enjeux Sociétaux ? Décryptage…

    avancees-numeriquesLes objets numériques

    Désormais, tout, même le plus inattendu ou le plus anodin, se connecte sans discernement. Pêle-mêle : la laisse numérique pour enfants, le vibreur orgasmique piloté à distance par Smartphone, la température à cœur des aliments mesurée par des sondes connectées, la brosse à dents pour enfants, connectée sur Facebook avec challenges et programme de récompense, etc.

    Ainsi le possible l’emporte sur l’utile et celui qui sait voir ne cesse d’être interpellé. Quid de l’autonomie de l’individu, de son libre-arbitre dans une société où toute action, tout comportement est quantifié, analysé, benchmarké et, in fine, canalisé ? 

  • La transformation numérique est-elle dans les starting-blocks ?

    starting-numeriqueJ’avais invité dans les années 90 le général Fiévet à l’IMI (UTC). Il avait publié deux ouvrages majeurs sur la stratégie militaire et un troisième ouvrage éclairant, à l’écoute de Clausewitz qui recommande de « penser l’action en stratège ». Nous nous étions mis d’accord en décembre 2005 pour mener un petit sondage auprès des élèves en formation de 3ème cycle, lesquels assumaient déjà des responsabilités importantes dans leur entreprise respective. 

  • 2014… mille questions numériques !

    Voeux-questionner-numerique-2013« Questionner le Numérique » vous présente ses meilleurs vœux pour 2014, une année qui devrait soulever mille questions numériques !

    En effet, comment avance-t-on dans un monde où aucune trace de pas n’est véritablement présente ? Où les repères socioéconomiques nous échappent ? Que voulons-nous faire de cet espace qui abrite nos vies, nos entreprises, notre économie… quand un autre espace, virtuel celui-là, l’infiltre, le phagocyte ?

    Quelles sont celles issues de vos contributions qui ont particulièrement retenu votre attention en 2013 ? Le Top 10… 

  • Le management cognitif, défi pour l’entreprise numérique ?

    management-cognitifQu’est-ce que le management cognitif, son lien avec l’information ?

    Le « management cognitif »1 est la convergence entre un mode de management et les technologies de l’information qui l’influencent. Il intègre le management des salariés et la gestion de l’organisation dans un dispositif technique.

    L’information prend une place centrale dans l’organisation du travail, elle devient un facteur de production, de coordination et nécessite un nouveau mode de management capable de traiter l’information et de gérer les connaissances. Depuis les années 1980 il existe des outils d’information permettant de renforcer ou d’améliorer la coopération dans le travail.

  • Le numérique déshumanise-t-il la confiance ?

    confiance-numeriqueLa confiance est décrite par le CIGREF  dans « Entreprises et Culture Numérique » comme un « présupposé de bonne foi dans la relation ». Si ce présupposé est étymologiquement juste (fides, la foi), il doit néanmoins être reconsidéré à la lumière du contexte technique et économique qui le conditionne. Avec l’outil numérique, une question vient d’emblée à l’esprit : si l’on admet que les fondements de la confiance sont le fruit d’une  élaboration à proprement parler « humaine », qui résulte d’interactions et répondent à un besoin « d’entrer en contact », que se passe-t-il si l’on substitue les mécanismes d’échanges humains par des mécanismes techniques ? 

  • L’entreprise numérique pourra-t-elle s’affranchir du cloud computing ?

    cloudPour se lancer dans l’aventure
    du numérique…

    Les promesses du numérique sont nombreuses : porteuses d’innovations, de transformations profondes, de modèles nouveaux… mais aussi de craintes face à l’espace inconnu qu’elles ouvrent. Il n’y a pas un jour sans qu’un domaine de l’économie, et donc de l’entreprise, ne soit pas revisité par le numérique. Les acteurs de la société eux aussi ont radicalement modifié leurs habitudes de consommation avec le numérique et notamment les jeunes, futures recrues de nos entreprises et qui tirent parti au quotidien des outils mobiles, sociaux, de vidéo et musique en ligne… Au risque de passer à côté de cette jeunesse, qui a déjà les deux pieds dans le numérique et la tête « dans les nuages », nos entreprises sont contraintes à prendre le train en marche et à se lancer dans cette fantastique aventure. 

  • Homo numericus a-t-il perdu la parole ?

    parole-numeriqueLa culture numérique réduirait-elle la parole en face à face réel ? S’agit-il d’une nouvelle éthique des geeks ou est-ce un vrai phénomène sociétal et une des caractéristiques de la « culture numérique » ?

    Certes, il est possible de faire appel à son smartphone et aussi à la téléphonie gratuite comme Skype, Viber, Tango, Fring, Hangouts, etc. pour communiquer avec la parole, comme le faisait, en son temps, Socrate sur l’agora, directement face au public ; ou également chacun d’entre nous avec les moyens du bord avant les années 2000.