L’intelligence artificielle menace-t-elle l’humanité ?

dangers-IASi le rêve d’immortalité de l’homme devient réalité… peut-il tuer l’humanité ?

Un des plus vieux rêves de l’homme n’est-il pas « la mort de la mort », rêve repris par Google et sur lequel il investit au point que, selon le Docteur Laurent Alexandre, « l’objectif des dirigeants de Google est de transformer leur moteur de recherche en intelligence artificielle… » ! Il explique aussi que même si l’on ne s’en est guère aperçu, le géant du web serait plus près du but qu’on ne l’imagine. Il n’est qu’à voir le nombre de start-ups rachetées par Google, dans le domaine de la santé et dans celui de la robotique, des objets intelligents… Mais doit-on s’en réjouir ?

Des voix s’élèvent… scientifiques et entrepreneurs du numérique s’inquiètent pour l’avenir de l’humanité

Une de ces voix est celle de Stephen Hawking, chercheur distingué du Perimeter Institute for Theoretical Physics, auteur réputé dans le domaine de la cosmologie et de la gravité quantique. Pourtant, paralysé depuis des années, il est lui-même utilisateur d’une sorte d’intelligence artificielle, puisque tout échange passe pour lui par une machine. Or, selon lui « l’intelligence artificielle, dotée d’une conscience propre et capable de se réinventer elle-même de plus en plus vite, elle surpasserait rapidement l’humanité pour la remplacer… ». 

Il n’est pas le seul scientifique à élever la voix en ce sens. Frank Wilczek, lauréat du prix Nobel de physique et professeur du Massachusetts Institute of Technology, ou encore Luke Muehlhauser, directeur exécutif du Machine Intelligence Research Institute, ont co-signé un document publié par le FLI (Future of life institute), s’inquiétant des risques de l’Intelligence Artificielle pour l’humanité.

Au rang des entrepreneurs, dont le web et les technologies numériques sont pourtant le métier, d’autres voix s’élèvent également de concert. Parmi eux, on remarque celle d’Elon Musk, co-fondateur de PayPal et créateur de Tesla, entreprise de la Silicon Valley qui fabrique des voitures électriques haut de gamme. Lui, il vient de faire don de 10 millions de dollars au Future of life institute pour matérialiser ses craintes vis-à-vis des développements liés à l’intelligence artificielle qui, selon lui, faute de contrôle, pourraient mener l’humanité à sa perte !

L’Intelligence Artificielle, un risque pour l’homme « faute de contrôle »… mais le contrôle est-il encore possible ?

Pour d’autres, les progrès spectaculaires de l’intelligence artificielle ouvrent des perspectives passionnantes. C’est notamment ce qu’ont déclaré Demis Hassabis, Shane Legg et Mustafa Suleyman, co-fondateurs de Deepmind Technologies, une des sociétés récemment acquises par Google.

Pour que s’ouvrent « seulement » des perspectives passionnantes » Max Tegmark, professeur au MIT et président du FLI explique quant à lui : « Notre organisation étudie comment nous pouvons maximiser les avantages des technologies futures tout en évitant les pièges potentiels… ».

Mais est-il encore possible d’appuyer sur le frein… ou même de canaliser cette intelligence artificielle si « sa conscience propre est capable de se réinventer elle-même de plus en plus vite… » comme l’explique Stephen Hawking ? Quelle part de contrôle reste-t-il à l’Humain ?

Dans les années 1900, le mathématicien et physicien John Von Neumann disait « ce n’est pas parce qu’on peut créer des capacités exponentielles de la technologie, que la technologie peut dépasser l’homme… » Que dirait-il aujourd’hui face à l’avancée de l’intelligence artificielle ?

La peur fait son cinéma… Alerte ou mythe propre à la nature humaine ?

En miroir de ces légitimes inquiétudes, ne doit-on pas se demander si la peur n’est pas inhérente à la nature humaine et son meilleur garde-fou ?

Le cinéma est une façon de l’illustrer à l’instar du film Transcendance

Un groupe de scientifiques tente de concevoir le premier ordinateur doté d’une conscience et capable de réfléchir de manière autonome. Ils sont confrontés à des attaques de militants anti-technologies qui voient dans ce projet une menace pour l’espèce humaine… avec Johnny Depp et Rebecca Hall.

Et si nous prenions, nous aussi, la parole ? Il n’est peut-être pas trop tard…

Cécile, fidèle lectrice de ce site.

_________________

Pour aller plus loin…

L’Intelligence Artificielle sera-t-elle l’enfant parricide de la Recherche ?

Père d’intelligence artificielle… John McCarthy

ligne-fine

Catégories
0 Comments
0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire