Ethique

  • Un colloque CIGREF questionne le numérique sur l’éthique !

    Ethique et Numérique, quels enjeux pour l’entreprise ?

    C’est LA question centrale posée à un panel d’experts en matière d’éthique, qu’ils soient praticiens chargés de la décliner dans le monde professionnel, ou universitaires, chercheurs chargés de l’étudier et/ou de l’enseigner…

    cigref-colloque-ethique-numerique

    Si l’éthique est déjà par nature complexe à définir, ce que rappelleront le Professeur de philosophie Philippe Goujon et Malik Bozzo Rey, Docteur en philosophie, sa mise en perspective avec le numérique relevait d’un autre défi ! 

  • Le numérique déshumanise-t-il la confiance ?

    confiance-numeriqueLa confiance est décrite par le CIGREF  dans « Entreprises et Culture Numérique » comme un « présupposé de bonne foi dans la relation ». Si ce présupposé est étymologiquement juste (fides, la foi), il doit néanmoins être reconsidéré à la lumière du contexte technique et économique qui le conditionne. Avec l’outil numérique, une question vient d’emblée à l’esprit : si l’on admet que les fondements de la confiance sont le fruit d’une  élaboration à proprement parler « humaine », qui résulte d’interactions et répondent à un besoin « d’entrer en contact », que se passe-t-il si l’on substitue les mécanismes d’échanges humains par des mécanismes techniques ? 

  • Quelle différence entre éthique en management et éthique numérique ?

    management-ethiqueDans un monde où le numérique prend de plus en plus de place, le questionnement sur l’éthique en management se doit d’inclure une réflexion de l’utilisation du numérique dans ses pratiques.

    Par conséquent, répondre à la question « Peut-on concilier éthique et numérique en entreprise ? » posée par M. Epinette est, je le pense, très proche de « L’entreprise doit-elle être éthique ? ». Thème que j’avais abordé dans ma thèse professionnelle de l’EMSI (Grenoble Ecole de Management) en 2010, en me posant la question suivante : « L’entreprise peut-elle être éthique ou bien morale ? ».

    C’est une question que l’on doit se poser, surtout dans un contexte de réorganisation d’un service qui a des conséquences sur les conditions de travail des employés, mais qui peut aussi, dans certains cas, en avoir sur leur carrière et leur emploi. 

  • Le numérique encourage-t-il le vol de contenu ?

    duplicate-content« Copier / coller – Ctrl c + Ctrl v – Selection Copier / Selection Coller ».
    Qui n’a jamais effectué cette manipulation sur un ordinateur ou un smartphone ?

    Cette petite fonctionnalité très pratique aura permis à des milliards de contenus de changer de support. Mais tout aussi pratique qu’elle soit, cette manipulation se heurte à des limites légales ou morales. Elle a aussi des impacts insoupçonnés par nombre de ses utilisateurs.

  • Peut-on concilier éthique et numérique en entreprise ?

    ethique-numeriqueUne nouvelle culture pour l’entreprise

    L’Ethique : un mot à la mode ?

    Aujourd’hui, nous parlons beaucoup d’éthique, peut-être en parlons-nous trop, ou en parlons-nous à tort et à travers ? Mais pourquoi en parle-ton autant ? Dans notre jeunesse, à l’école, nous avions des leçons de morale doublées, pour certains d’entre nous, de leçons religieuses où les vertus théologales et cardinales venaient donner du sens à la conduite que nous devions tenir dans notre vie.

    G-Epinette

    Georges Epinette
    V-Pt CIGREF

    A cette époque, on ne parlait pas d’éthique mais bien de morale. Au fil du temps, cette morale s’est avérée coercitive, ringarde, fermée sur un système de valeurs, décalée par rapport à une société perdant de plus en plus ses repères. Aussi, en lieu et place, en est-on venu à parler d’éthique : un terme porteur d’ouverture d’esprit, d’initiatives, de nouvelle conscience morale s’exprimant à travers un changement de paradigmes. Changement de paradigmes, pour examiner autrement le sens de la vie, du bien et du mal et tenter de réconcilier l’homme à son environnement.