Définition de Numérique

  • Quels sens pour les mots du numérique ?

    mots-du-numeriqueComment éviter le désordre terminologique ?

    Avant d’aborder une réflexion sur quelques-uns des mots du « numérique », relisons la pensée N°3.328, du Tractatus de Ludwig Wittgenstein : « Si un signe ne sert à rien, il est dépourvu de signification » ; c’est également ce que disait Guillaume d’Ockham, au 13ème siècle, pour éviter le désordre terminologique : ne pas créer de catégories inutiles [l’original est en latin].

    D’abord, une première question : pourquoi « numérique » plutôt que « informatique » ? Qu’y a-t-il derrière ce glissement ? Informatique renvoie à la fusion des mots « information » + « automatique », proposée par Dreyfus et quelques autres dans les années 60. Information renvoie à data, donc aujourd’hui « big data ». Et automatique renvoie à la notion de contrôle [au sens anglo-saxon, c’est-à-dire, en français, régulation], avec une finalité, une qualité de service. Techniquement, c’est bien de cela dont il s’agit ; donc pourquoi changer ? Veut-on par-là signifier que l’usage peut complètement s’affranchir de la technique sous-jacente ?